L’Europe offre une grande quantité de lieux historiques et de manifestations qui maintiennent vivante la mémoire et l’oeuvre du  plus puissant souverain paneuropéen du XVIe siècle. De plus, on se souvient en Europe de certaines de ses routes comme symbole d’union entre différentes régions.

L’empereur Charles Quint, ainsi que les lieux et routes qu’il a traversés, constituent un patrimoine culturel européen qui structure un itinéraire unifiant différentes régions et pays d’Europe autour d’une thématique dont l’intérêt historique et artistique s’avère européen de part son contenu,  sa valeur et sa géographie.

Destination Napoleon, c’est 60 villes dans 13 pays du Portugal à la Russie unies dans la volonté de replacer leur patrimoine historique napoléonien dans sa dimension européenne.

Le réseau européen "Sur les traces de Robert Louis Stevenson" a pour objectif de valoriser l’œuvre et les voyages de R.L. Stevenson et, ainsi, de promouvoir les territoires parcourus par l’auteur. 

L'itinéraire des empereurs romains et du vin du Danube est composé de sites archéologiques, dont chacun a ses propres histoires et représente un monument du leadership des empereurs romains concernant la défense du territoire du Danube.

L’histoire des Habsbourg est, d’une certaine manière, notre histoire. Et partir sur les traces de cette famille prestigieuse nous rappelle inéluctablement nos racines profondes. De 996 à 1815, les (fortes) personnalités de cette grande dynastie ont en effet influencé de manière déterminante l’histoire.

Né à la fin du XIXème siècle, l’Art nouveau s'est propagé rapidement en Europe grâce aux expositions universelles, aux voyages d'artistes, correspondances et revues.

 

Atrium est l'itinéraire culturel européen du Conseil de l'Europe sur l'architecture des régimes totalitaires du 20è siècle.

L'itinéraire "Sur les pas des Huguenots et des Vaudois" offre de nombreux points d’intérêt culturels, historiques et paysagères. 

La route européenne de la Culture mégalithique sert de plateforme pour les musées, géoparcs, scientifiques et experts en tourisme du Danemark, Angleterre, Allemagne, Pays-Bas et Suède pour souligner l’importance exceptionnelle de la culture mégalithique pour l’histoire européenne.

L’essor de l’industrie céramique en Europe a non seulement marqué le développement économique des territoires dans lesquels elle s’est implantée, mais a également façonné un patrimoine, une histoire sociale, et contribué à la construction d’une identité forte.

 

Le patrimoine juif fait partie intégrante de l'histoire et de la culture européennes. Enraciné pour l'essentiel en Europe, il est l'expression d'une histoire faite de migrations, de persécutions et de précarité, mais aussi d'échanges, d'humanisme et de maints enrichissements mutuels.

Les chemins de pèlerinage en Scandinavie forment un réseau de sentiers à travers le Danemark, la Suède et la Norvège. Un grand nombre d’entre eux sont des vestiges de routes historiques qui menaient à la cathédrale Nidaros de Trondheim, où Saint-Olav est enterré.

Le thermalisme a marqué l’Europe depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Au XIXe siècle naissent les sites thermaux les plus connus tandis que sont mises au point des approches médicales nouvelles du thermalisme liées à une grande variété de cures et de traitements. 

L'art rupestre préhistorique est l'art des premiers européens. C'est la première forme d'expression culturelle, sociale et symbolique majeure que l'on possède de l'Humanité. 

La Route européenne des cimetières est composée de 63 cimetières dans 50 villes de 20 pays européens. La route européenne des cimetières est un projet pour le tourisme et la promotion du patrimoine.

Il y neuf siècles, Robert de Molesme fondait le "Nouveau Monastère" de Cîteaux, suivant les principes de la règle de Saint Benoît : prier loin du monde et vivre du travail de ses mains. 

Les Chemins de la Vigne en Europe, qui mettent en jeu 18 pays, ont pour origine le rôle du paysage agricole lié à la production de vin comme élément de l'identité européenne. 

Les itinéraires romans du patrimoine européen TRANSROMANICA transportent le visiteur à l'époque médiévale, à la découverte de châteaux, de cathédrales et de monastères construits entre le Xe et le XIIIe siècle. 

La route Via Regia est la plus longue et la plus ancienne liaison routière terrestre entre l’Est et l’Ouest de l’Europe. Elle traverse l’Espagne, la France, la Belgique, l’Allemagne, la Pologne, le Belarus, la Lituanie et mène jusqu’en Ukraine.

L’olivier a marqué, par sa présence, non seulement le paysage, mais aussi la vie quotidienne des peuples méditerranéens. Arbre mythique et sacré, il est associé à leurs rites et à leurs coutumes et a influencé leurs modes de vie.

En 909 ou 910, Guillaume le Pieux, duc d’Aquitaine, fonde une abbaye bénédictine à Cluny, en Bourgogne (France). Peu d'endroits peuvent, comme Cluny, se prévaloir d'avoir été un centre du monde au cours de l'histoire.

Le souvenir de saint Martin de Tours est inscrit depuis le IVe siècle dans toute l’Europe. Voyageur infatigable et symbole de la valeur universelle du partage, il naquit en 316 en Pannonie, l’actuelle Hongrie, de parents païens. 

Région riche en minerai de fer, les Pyrénées possèdent une longue tradition sidérurgique. Cette activité, source de richesse économique, nous a légué de nombreux témoignages et les exploitations forestières, minières et les bâtiments de transformation ont laissé une empreinte profonde à la fois dans le paysage et dans le tissu urbain du massif.

La Route des Phéniciens est la connexion des grandes routes maritimes empruntées, depuis le XIIe siècle av. J.-C., par les Phéniciens comme voies de communication, commerciales et culturelles, en Méditerranée. 

Palais et places, jardins d'agrément, hôtels et auberges, salles de concerts et opéras, villes, églises et paysages : on ne saurait mieux découvrir la vie et écouter la musique de Wolfgang Amadeus Mozart qu'en revenant sur les pas du compositeur en Europe. 

El legado andalusí (L’Héritage d’Al-Andalus) est une fondation publique qui dépend du Gouvernement régional de l’Andalousie. Cette fondation a pour objectif de faire connaître et promouvoir le patrimoine culturel de l’Andalousie, en particulier les expressions artistiques et les monuments de la période hispano-musulmane.

L'itinéraire suit le tracé du voyage entrepris par l'archevêque de Canterbury, Sigéric, qui se rendit à Rome en 990 pour rencontrer le Pape Jean XV et recevoir le pallium de l'investiture. 

La Route des Vikings transcende les frontières et invite à la découverte d’une multitude de sites historiques, des histoires et du patrimoine de l’héritage viking d’Europe et d’au-delà.

Ce qui commença par n'être qu'un simple réseau de marchands germaniques se développa, au fil du temps, en une impressionnante ligue de cités qui, durant plusieurs siècles, exerça le pouvoir et le contrôle sur les échanges et les marchés autour de la mer Baltique.

Depuis la découverte du tombeau présumé de Jacques le Majeur au IXe siècle, l’itinérance pédestre de Compostelle a joué un rôle essentiel dans la constitution de la culture européenne.